Facebook voudrait se lancer dans le transfert d’argent

facebook money

Le réseau social veut compléter son offre par des services financiers. En Europe, elle devrait recevoir une licence de monnaie électronique d’ici à quelques semaines.

On dit souvent qu’argent et amitié ne font pas toujours bon ménage. Visiblement, les dirigeants de Facebook pensent exactement l’inverse, car ils veulent doter le réseau social d’une monnaie électronique associée à un service de transfert d’argent. Selon le Financial Times (FT), le groupe a déposé une demande aux administrations compétentes d’Irlande. La confirmation devrait arriver dans les semaines qui viennent. Une fois le projet approuvé, Facebook pourra proposer des unités de monnaie électronique dans tout l’espace communautaire. Ce qui permettra, par exemple, de transférer à ses amis des sommes d’argent.
Et ce n’est pas tout. Facebook est également en discussion avec trois start-up – TransferWiser, Moni Technologies et Azimo – pour proposer également des transferts d’argent à l’international. Pour affirmer cela, le FT s’appuie sur trois personnes proches du dossier.
L’avantage de ces différents services se situe, évidemment, au niveau des charges. TransferWise, par exemple, ne demande qu’une commission de 0,5 %, alors que les services classiques de type MoneyGram et Western Union demandent plus plutôt entre 5 et 10 %.  Facebook tiendrait particulièrement en ligne de mire les transferts vers ou entre les pays émergents ou en voie de développement, là où les services financiers sont encore relativement peu développés. En Inde, Facebook compte par exemple à ce jour plus de 100 millions d’utilisateurs.
Facebook ne serait pas le premier acteur high-tech à se lancer dans ce business. Récemment, Vodafone, par exemple, a mis sur pied M-Pesa, un service de transfert d’argent par SMS. Après l’avoir rendu disponible dans des pays en voie de développement, l’opérateur britannique souhaite maintenant s’attaquer aux marchés d’Europe de l’Est.

 

Source : Financial Times   publié le 14/04/2014 sur 01net par 

 

S'abonner à la Newsletter
S'abonner

Be the first to comment

Leave a Reply