Les diplômés Ivoiriens du programme de leadership dans les TIC et le développement de la société du savoir (LATIC) 2015 honorés

Education-BAD-Latic-0022

De hauts-fonctionnaires et cadres en poste dans les ministères de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle, de la Santé et de la Lutte contre le Sida et à l’université de Côte d’Ivoire ont reçu jeudi à Abidjan les certificats LATIC au cours d’une cérémonie officielle, organise auprès du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) par l’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (ADEA), le GESCI (Global E-Schools and Communities Initiative), le ministère de l’Education nationale de la Côte d’Ivoire (MEN).
Ce programme de formation et de renforcement de capacité de hauts responsables et cadres de ministères et autres institutions s’inscrit dans le cadre de L’initiative Global e-Schools and Communities (GESCI). LATIC vise à renforcer les capacités des leaders à impulser des changements dans leurs organisations, pays et régions, en vue du développement de sociétés du savoir. Dans un monde globalisé, où la concurrence est forte et l’évolution rapide, l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC), ainsi que le développement des compétences technologiques, scientifiques et d’innovation sont devenus cruciaux car ils sous-tendent les progrès économiques et sociaux.

Prenant la parole, le Directeur général de GESCI, M. Jérome Morrissey a déclaré que « les technologies numériques transforment le monde, la vie des individus, le monde des entreprises, les environnements de travail, les gouvernements. Précisant que le slogan de GESCI est « Une société du savoir pour tous » Il a en outre rappelé la mission de GESCI qui est d’assister les pays dans leurs efforts de développement socio-économique à travers l’intégration généralisée des TIC pour le développement de sociétés du savoir. « Il nous faut tout mettre en œuvre pour nous assurer que les nouvelles technologies bénéficient aux pays en développement et facilitent leur essor », a-t-il conseillé.
Lire la suite sur abidjan.net

S'abonner à la Newsletter
S'abonner

Be the first to comment

Leave a Reply